Brèves

Maman

Les bobos du quotidien : la Piqûre d'insectes

Éviter et apaiser les piqures d'insectes
 Les bobos du quotidien : la Piqûre d'insectes

Partage


Ça gratte, ça pique… Les piqûres d’insectes font partie des petits bobos de saison. Souvent bénignes, elles se traitent facilement avec des soins naturels. Voici des solutions naturelles et efficaces.  

   Moustiques, abeilles, taons ou guêpes, difficile de leur échapper. Les insectes en tous genres butinent la peau sucrée des petits et des grands. Dans la plupart des cas, à part une légère rougeur, et une petite enflure, c’est certainement les démangeaisons qui vont le plus irriter votre enfant. Si tel est le cas, de nombreux remèdes naturels sont à votre portée, sans même passer par la case « pharmacie ».
 

   En revanche, si votre enfant se fait piquer par une abeille, il est préférable de ne pas chercher à enlever le dard vous-même, car il est rempli de venin. Dans ce cas, mieux vaut consulter votre médecin pour prévenir une allergie ou une infection. De même, si une rougeur apparaît, ainsi qu’un œdème, juste après une piqûre, il est probable que votre enfant déclenche une allergie. Le médecin doit alors être consulté en urgence.


 Aliments au secours :
  Certains fruits, légumes ou condiments sont très efficaces pour soulager les démangeaisons et faire dégonfler le point de piqûre. Ces remèdes sont d’autant plus astucieux qu’il suffit d’ouvrir le réfrigérateur ou les placards de la cuisine pour se les procurer.  

  Avant toute chose, pensez à frotter la piqûre avec un glaçon pour anesthésier la peau d’une part, et résorber l’œdème d’autre part. Ensuite, toujours dans l’objectif de réduire l’inflammation et de stopper les grattouilles, vous pouvez, au choix, appliquer du sucre, du vinaigre de cidre, une rondelle d’oignon ou de citron. De très bons antiseptiques.


Remèdes nature
 :
  

 L’argile est un bon remède lorsqu’il s’agit d’absorber des toxines ou du venin. Il suffit de saupoudrer un peu d’argile verte dans un bol, d’y ajouter de l’eau, et de bien mélanger pour obtenir une pâte. Appliquez-la à l’endroit de la piqûre, puis rincez-la dès qu’elle durcit, au bout de dix minutes environ.
 
 
 Ensuite, appliquez une noisette de baume à l’aloès vera, bio de préférence. Cette plante est, sans conteste, idéale pour traiter toutes les lésions cutanées, dont les piqûres d’insectes. L’aloïne et ses dérivés sont les principes actifs majeurs de la feuille. Leurs substances ont une action sédative, antibiotique, purgative et analgésique, ce qui va soulager immédiatement la sensation de brûlure et/ou de démangeaison.
   
Pensez également au bicarbonate de soude, un alcalisant qui va apaiser l’irritation : en l’additionnant à un peu d’eau, vous faites une pâte. Appliquez-la sur la piqûre, laissez poser quelques minutes, puis rincez au savon.
 

 Quelques astuces :    
  Égayez la chambre de votre enfant avec un pot de géranium, sur le rebord de la fenêtre, un excellent répulsif naturel contre les insectes. De plus, en cas de piqûre, il suffira de cueillir une fleur, de l’écraser, puis de frotter la zone touchée pour calmer la démangeaison.
  

 Pour calmer les démangeaisons, stimulez en massant  les points suivants, plusieurs fois par jour : le premier est situé au milieu du pli du genou, à l’arrière du corps. Le deuxième se trouve à la pliure du coude, à son extrémité, là où le pli prend fin.
    Si les points de massage correspondent aux points de piqûre, car souvent, ils sont localisés aux pliures, utilisez une noisette de baume à l’aloès vera, pour son effet calmant.  
 
 Dans une coupelle, disposez une orange et un citron, coupés en deux, après les avoir piqués de clous de girofle. Placez la coupelle dans la chambre de votre enfant : les effluves feront fuir les moustiques !