Brèves

Bien être

Comment les réseaux sociaux influencent négativement notre estime de soi

Les jeunes femmes s’intéressant aux images de leurs homologues féminines sur les réseaux sociaux auraient ensuite une encore plus mauvaise estime d’elles-mêmes, souligne une nouvelle étude.
Comment les réseaux sociaux influencent négativement notre estime de soi

Partage


Ce n’est plus un secret pour personne : les médias sociaux peuvent modifier la perception de notre apparence physique. Menée par l’université de York au Canada, une nouvelle étude publiée dans la revue Body Image l’a démontré : pour une jeune femme, le fait de regarder et de commenter les images d’autres femmes qu’elles jugent attractives diminue leur satisfaction quant à leur propre corps.

L’expérience a été conduite auprès de 118 jeunes femmes de 18 à 27 ans, qui devaient regarder et éventuellement commenter des photos postées sur les réseaux sociaux de femmes qu’elles jugeaient elles-mêmes comme étant attirantes. L’âge, l’origine ethnique, la langue maternelle et les années d’études des participantes ont été notifiés dans un questionnaire. Après chaque visionnage de photos sur les réseaux sociaux, chaque participante devait remplir un questionnaire pour évaluer son degré de satisfaction ou d’insatisfaction quant à sa propre apparence physique.

“Les résultats ont montré que ces jeunes adultes se sentaient plus insatisfaites de leur corps [après avoir visionné des photos de femmes qu’elles considèrent comme attirantes]. Elles se sentaient plus mal à propos de leur propre apparence après avoir regardé les profils de femmes qu'elles percevaient comme plus attrayantes qu’elles. Même lorsqu’elles avaient déjà une faible estime d’elles-mêmes avant l'étude, en moyenne, les participantes se sont senties encore plus mal après avoir terminé la tâche”, a déploré Jennifer Mills, principale auteure de l’étude.

Fait intéressant : une autre expérience impliquant le visionnage de photos de profil de membres de la famille pas forcément plus attrayants n’a pas montré les mêmes résultats. Il y aurait donc différents impacts des réseaux sociaux selon les profils que l’on regarde.

Pour la chercheuse, il est crucial d’informer et d’éduquer les jeunes femmes au sujet des réseaux sociaux, pour les aider à garder une bonne perception de leur corps. Car être mal dans sa peau peut déboucher sur des troubles du comportements alimentaires (anorexie, boulimie…), de l’anxiété voire de la dépression.


Source: https://www.santemagazine.fr/actualites/les-medias-sociaux-affectent-notre-vision-de-notre-corps-et-en-mal-335036
Constant TAKOYA
Constant TAKOYA

Passionné d’écriture. Depuis 2010, je suis actif sur plusieurs sites et webzines dédiés à la poésie et à l’écriture en général. La cause féminine me tient beaucoup à cœur 

VOUS AIMERIEZ AUSSI

0 Commentaire(s)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Contactez nous

+41 077 914 57 61

info@togoqueens.com

Design by Creative Web
Ingénieurie web mobile Design
Communication Digitale
Quartier Adidoadin, sur le Boulevard Faure Gnassingbé

Conseils mode, beauté, bien être, cuisine, couple, culture, biographie etc.. lisez les dernières actualités des femmes togolaises qui font la fierté du Togo et de l'Afrique.


news letter