Brèves

Culture

La réalisatrice togolaise Anita Afatchao récompensée au Clap Ivoire 2018

Le cinéma togolais à l’honneur. Le rideau est tombé en fin de semaine dernière sur la 18e édition du festival de Cinéma Clap Ivoire. Et c’est la réalisatrice togolaise Anita Afatchao qui est repartie avec le grand prix du jury, grâce à son film documentaire « L’or-dure ».
La réalisatrice togolaise Anita Afatchao récompensée au Clap Ivoire 2018

Partage


Organisé à Abidjan (Côte d’Ivoire) du 4 au 9 septembre 2018, le festival Clap Ivoire a une fois de plus récompensé les meilleurs professionnels du cinéma de la zone UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine). Le Togo était représenté à ce grand rendez-vous par deux réalisateurs : Gilbert Baramna avec le film « La vie de Daniel », et Anita Afatchao venue présenter « L’or-dure ». Et cette dernière qui a su faire meilleure impression puisqu’elle a été récompensée du grand prix du jury, financièrement symbolisée par la coquette somme de 5 millions de FCFA.

D’une durée de 13 minutes, « L’or-dure » est un court-métrage du genre documentaire qui traite d’un thème l’actualité à savoir le recyclage des ordures de diverse nature et l’usage que l’on peut en faire. Nombreuses sont les villes africaines en général et la capitale togolaise Lomé en particulier, qui peuvent d’emblée s’identifier  dans cette thématique. En effet, de nombreux objets de la vie courante laissés à l’abandon (téléphones portables, pneus, ordinateurs, sachets, etc) inondent les dépotoirs voire les rues, représentant un danger réel pour l’environnement. Or avec un peu de créativité, l’on peut se servir de ces déchets pour concevoir d’autres objets, ce qui permet non seulement de protéger l’environnement mais aussi de créer des emplois.

Pour rappel, le festival Clap Ivoire est un festival international de cinéma organisé par l’Office National du Cinéma de Cote d’Ivoire (ONAC-CI) qui se tient chaque année à Abidjan, et dont l’objectif est de récompenser les meilleurs réalisateurs, acteurs ou techniciens de courts métrages issus des pays de l’UEMOA.





Constant TAKOYA
Constant TAKOYA

Titulaire d’un master en relations internationales et passionné d’écriture. Depuis 2010, je suis actif sur plusieurs sites et webzines dédiés à la poésie et à l’écriture en général, et à la cause féminine. 

VOUS AIMERIEZ AUSSI

0 Commentaire(s)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Contactez nous

+41 077 914 57 61

info@togoqueens.com

Design by Creative Web
Ingénieurie web mobile Design
Communication Digitale
Quartier Adidoadin, sur le Boulevard Faure Gnassingbé

Conseils mode, beauté, bien être, cuisine, couple, culture, biographie etc.. lisez les dernières actualités des femmes togolaises qui font la fierté du Togo et de l'Afrique.


news letter