Brèves

Actualités

Le prix Nobel de la paix décerné au gynécologue congolais Denis Mukwege et à l’activisite irakienne Nadia Murad

L’annonce des différents lauréats des prix Nobel 2018 se poursuit. Ce vendredi 05 octobre c’est le prix Nobel de la paix qui a été annoncé. Il a été décerné au docteur congolais Denis Mukwege, gynécologue connu pour soigner les femmes victimes de viols au Congo, et à l’activiste irakienne Nadia Murad ancienne excave sexuelle du groupe État islamique. Les deux personnalités sont récompensées pour « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre ».
Le prix Nobel de la paix décerné au gynécologue congolais Denis Mukwege et à l’activisite irakienne Nadia Murad

Partage


Les deux lauréats étaient longtemps pressentis pour remporter la prestigieuse et honorifique récompense. Le docteur Denis Mukwege s’est fait connaître dans le monde entier par son action en faveur des femmes victimes de violences sexuelles en République Démocratique du Congo, notamment en temps de guerre. Depuis plusieurs années en effet il prend en charge et soigne les femmes et les filles victimes de viols, d’excisions ou autres  sévices sexuels. Surnommé à juste titre « Docteur miracle », il a pris en charge plus de 50 000 victimes dans l'hôpital qu’il a créé à cet effet en 1999 à Bukavu, dans l’est de la RDC, une région sujette à une instabilité récurrente. Son action lui a valu une reconnaissance internationale et plusieurs récompenses dont le prix Sakharov en 2014.

Nadia Murad, 25 ans, est par contre une victime des violences sexuelles. Cette jeune Irakienne a été en effet enlevée en 2014 par le groupe terroriste État islamique entre les mains duquel elle a enduré d’horribles souffrances, allant jusqu'à être réduite à l’état d’esclave sexuelle. Après avoir échappé à ses ravisseurs, elle devient en 2016 ambassadrice de bonne volonté auprès de l’ONU. Elle reçoit la même année le prix Sakharov.

Symboles de la lutte contre les violences faites aux femmes, Denis Mukwege et Nadia Murad ont permis au monde entier de prendre conscience d’une réalité souvent ignorée : la vulnérabilité des femmes en temps de guerre


Mot clés : Prix Nobel 2018 Paix
Constant TAKOYA
Constant TAKOYA

Titulaire d’un master en relations internationales et passionné d’écriture. Depuis 2010, je suis actif sur plusieurs sites et webzines dédiés à la poésie et à l’écriture en général, et à la cause féminine. 

VOUS AIMERIEZ AUSSI

0 Commentaire(s)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Contactez nous

+41 077 914 57 61

info@togoqueens.com

Design by Creative Web
Ingénieurie web mobile Design
Communication Digitale
Quartier Adidoadin, sur le Boulevard Faure Gnassingbé

Conseils mode, beauté, bien être, cuisine, couple, culture, biographie etc.. lisez les dernières actualités des femmes togolaises qui font la fierté du Togo et de l'Afrique.


news letter