Brèves

Actualités

Les femmes de Sotouboua formée sur la notion de l’égalité du genre

l’Association Terre des Arts et de la Culture (A.T.A.C) a organisé des conférences débats, à l’intention de cent vingt femmes venues de sept cantons de la préfecture et des villages environnants, les 2, 3, et 9 novembre respectivement à Adjengré, Sotouboua et Tchébébé. Ces conférences débats s’inscrivent dans le cadre du projet « promotion de l’égalité du genre » qui vise à accroître la participation des femmes à la vie publique dans la région Centrale du Togo.
Les femmes de Sotouboua formée sur la notion de l’égalité du genre

Partage


La finalité de ces sensibilisations est de renforcer le pouvoir d’action des femmes et leur pleine participation à la vie sociale, économique, culturelle, et politique du pays. Il s’agit aussi pour l’Association Terre des Arts et de la Culture d’améliorer la situation de la femme au Togo et de persuader la société, les décideurs, les leaders politiques et tous les autres acteurs du développement à agir effectivement et efficacement pour la promotion de la femme. 

Les conférences ont été animées par la présidente du Réseau Paix et sécurité pour les Femmes dans l’Espace CEDEAO branche du Togo (REPFECO-TOGO), Dr Jeanine Agounké-Adandogou. Elle a entretenu ses interlocuteurs sur la notion d’égalité genre et partagé avec elles ses expériences pesonnelles. L’oratrice a indiqué que l’homme et la femme sont nés égaux et que c’est le sexe qui les diffère, mais la société par le poids de la tradition, la culture, l’éducation a dicté des lois et des comportements qui défavorisent la fille sur beaucoup de plans. 

Pour réduire ces inégalités sociales et faire de la femme un être épanoui avec des droits et devoirs, la conférencière a convié ses sœurs à un changement de comportement dans leurs foyers et à militer dans des associations et groupements afin de discuter et de trouver des solutions à leurs problèmes conjugaux. Elle les a invitées à se débarrasser des complexes et à accéder aux postes de responsabilité afin de mieux défendre leurs intérêts. Dr. Jeanine a insisté sur le leadership qui consiste à posséder la connaissance, la compétence et le comportement, à conserver leur féminité et à être humbles. « Une bonne éducation de la jeune fille est très importante pour la bonne réussite de son foyer plus tard » a conclu Dr. Agounké-Adandogou. 
Un débat à la fin de chaque conférence a permis aux participantes d’être mieux éclairées.


Source: https://www.facebook.com/ATOPLome
Constant TAKOYA
Constant TAKOYA

Passionné d’écriture. Depuis 2010, je suis actif sur plusieurs sites et webzines dédiés à la poésie et à l’écriture en général. La cause féminine me tient beaucoup à cœur 

VOUS AIMERIEZ AUSSI

0 Commentaire(s)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Contactez nous

+41 077 914 57 61

info@togoqueens.com

Design by Creative Web
Ingénieurie web mobile Design
Communication Digitale
Quartier Adidoadin, sur le Boulevard Faure Gnassingbé

Conseils mode, beauté, bien être, cuisine, couple, culture, biographie etc.. lisez les dernières actualités des femmes togolaises qui font la fierté du Togo et de l'Afrique.


news letter