Brèves

Culture

Portrait : La peintre togolaise Christelle Flagbo

De tous les domaines de l’art, la peinture est sans doute l’un des domaines où on rencontre le moins de femmes au Togo. En poussant la curiosité un peu loin, on finit pas en trouver. Elles sont peu nombreuses certes, mais elles n’ont rien à envier à leurs collègues masculins. Leurs œuvres séduisent, inspirent, et interrogent tout autant. C’est le cas de Christelle Flagbo, une jeune peintre qui a réussi à se faire un nom dans le domaine. Découverte.
Portrait : La peintre togolaise Christelle Flagbo

Partage


Née en 1985, Christelle Flagbo a commencé sa carrière de peintre professionnelle il y a tout juste dix ans. Une décennie au cours de laquelle l’artiste togolaise a développé et purifié son talent, exploré d’autres horizons et partagé son savoir-faire avec tout le monde. Ses peintures sont souvent focalisées sur le visage. L’artiste s’explique : « Tout d’abord le visage de l’homme en général m’inspire beaucoup. Parce que cela reflète les pensées que dégage un être humain, sans qu’il dise un mot. Le faciès, en général. Et il peut traduire ce que l’esprit ressent ou veux dire ».

Explorer le tréfonds, le subconscient, la singularité qui caractérise chaque être humain, voilà une quête permanente chez l’artiste. Pour ce faire, Christelle Flagbo privilégie volontiers les couleurs sombres dans ses créations. Pour elle, cette couleur est celle qui permet le mieux de faire ressortir « ce que reflète l’homme en général à l’intérieur de lui-même, au plus profond de son âme, face aux autres, à la société… ». Elle a d’ailleurs consacré plusieurs expositions à cette quête du côté sombre de la face humaine : «  A chacun sa personnalité », en 2015, et « Le regard de l’âme » en février et mars dernier.


Volontiers altruiste, la peintre togolaise ne rechigne pas à partager son savoir-faire avec les passionnés du domaine, en l’occurrence les enfants, pour lesquels elle organise des ateliers de peinture à Lomé.

Du 05 au 28 octobre, Christelle Flagbo sera de nouveau sur le devant de la scène. Dans le cadre du mois de la culture béninoise, elle prend part à l’exposition collective à l’Institut Français de Lomé aux côtés du sculpteur Marius Dansou et du photographe Audace Aziakou du Bénin.


Constant TAKOYA
Constant TAKOYA

Passionné d’écriture. Depuis 2010, je suis actif sur plusieurs sites et webzines dédiés à la poésie et à l’écriture en général. La cause féminine me tient beaucoup à cœur 

VOUS AIMERIEZ AUSSI

0 Commentaire(s)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Contactez nous

+41 077 914 57 61

info@togoqueens.com

Design by Creative Web
Ingénieurie web mobile Design
Communication Digitale
Quartier Adidoadin, sur le Boulevard Faure Gnassingbé

Conseils mode, beauté, bien être, cuisine, couple, culture, biographie etc.. lisez les dernières actualités des femmes togolaises qui font la fierté du Togo et de l'Afrique.


news letter